Gagnez 3 x 2 places au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse avec La Grande Parade !

Tentez votre chance avant le 23 novembre en envoyant vos nom, prénom et adresse postale à :

lagrandeparade@lagrandeparade.fr

- See more at: http://lagrandeparade.fr/index.php/le-manege-des-momes/coups-de-coeur/319-fabian-negrin-jouons-avec-les-mots-au-caprice-du-vent#sthash.o4JUph3T.dpuf

La Petite poule qui voulait voir la mer : une jolie quête initiatrice pour les petits

Écrit par Bruno Paternot Catégorie : Théâtre Mis à jour : samedi 16 juillet 2016 08:39 Affichages : 1454

La poulePar Bruno Paternot - Lagrandeparade.fr/ "Papa, il a fait lever le soleil" dit un des poussins. L'adaptation théâtrale de La Petite poule qui voulait voir la mer est un spectacle truffé d'aphorismes poétiques, tout autant que de blagues et jeux comiques.

A l’aide de quelques marionnettes, d’une scénographie légère et ingénieuse, Chloé Desfachelle raconte en moins d’une heure l’adaptation de l’album pour enfant "La Petite Poule qui voulait voir la mer" de Christian Jolibois (Auteur) et Christian Heinrich (Illustrations). Elle propose un travail de la voix qui impulse de l'énergie et du punch au spectacle, cela donne une belle présence aux personnages qu'elle incarne concrètement sur le plateau. On suit les aventures de Carmelita la poule avec attention et impatience, gare à elle. 

La finesse du jeu des mains des deux acteurs, qui tantôt manipulent les marionnettes, tantôt deviennent la concrétisation de l'émotion des personnages, comme si des ondes d'énergie débordaient des corps marionnettistes. 

« Poussez vous, poussins vous » : il est temps d'aller vivre. Entre la place de la poule (exploratrice du monde ou pondeuse à la maison?), la difficulté de l'adolescence, les joies de l'état amoureux… le spectacle se construit comme une quête initiatrice. Les plus petits tomberont sous le charme des scènes contemplatives (la mer poissonnière est simplement sublime) et les plus grands auront le plaisir des jeux de scènes et des péripéties. 

Les parents y trouveront leur compte car la mise en scène, remplie de clins d'œil, joue beaucoup sur la distanciation et le rapport marionnettes-marionnettistes-personnages. Le plus appréciable est certainement que le spectacle n'est jamais donneur de leçon ou démagogique.

Si les marionnettes ont les plumes qui souffrent de la chaleur avignonnaise, les décors de bois sont parfait, tant dans leur simplicité que dans leur esthétique. Et il convient parfaitement pour la petite salle dans lequel est présenté le spectacle. À voir donc, vite, avec ou petits grands enfants. 

La Petite poule qui voulait voir la mer

  • Interprète(s) : Chloé Desfachelle, Thierry Capozza
  • Mise en scène : Chloé Desfachelle
  • Collaboration : Marie Vidal
  • Régisseuse : Mélie Debuigne

- Du 7 au 30 Juillet 2016 à 10h au Collège de la Salle ( 3, Place Louis Pasteur à Avignon - - Festival Avignon Off

A lire aussi:

Chloé Desfachelle : quand "la trajectoire initiatique de Bardamu répond aux rituels initiatiques africains"

Enregistrer