Raul Guerra : "J'ai toujours été fasciné par les papillons."

Écrit par Julie Cadilhac Catégorie : Illustration Mis à jour : lundi 18 juin 2018 18:36 Affichages : 683

 

Raul GuerraPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Né à Ronda, dans la province de Malaga, en Andalousie, Raul Guerra est un artiste espagnol talentueux dont nous avons découvert le travail sur Instagram.

Son univers peuplé de créatures surnaturelles, aux moues enfantines et rondes, nous a immédiatement attiré pour la précision et la douceur du trait, l'harmonie des couleurs et la potentialité des histoires dont il est le gardien. Plaisir d'admirer les coiffures savamment agencées de ces poupées boudeuses - déclinaisons originales de boucles ou chignons qui encadrent ces visages angéliques auxquelles s'ajoutent souvent des papillons, des fleurs, des oiseaux joueurs...! En parcourant les travaux de Raul Guerra, l'on constate que les références culturelles ( mythologiques, littéraires, cinématographiques) sont récurrentes et ces dernières donnent aux lecteurs une vision souvent espiègle de l'oeuvre détournée. Un illustrateur à connaître assurément et à suivre!  

ButterflyDe manière générale, vous ne représentez que des (petites) filles aux moues sérieuses, jamais souriantes. Pourquoi?

C'est une question que l'on me pose souvent. Et il est vrai que certaines d'entre elles sont réellement tristes. Dans mon esprit, je n'essaie pas vraiment de peindre la tristesse mais plutôt un moment de sérénité. La plupart de mes petites filles sont dans un état d'esprit contemplatif, c'est une vision tranquille et apaisée. Lorsque nous créons, nous essayons toujours d'exprimer ce qui reflète le mieux notre être intérieur. Il y a aussi l'aspect esthétique qui entre en jeu... et puis, à la fin de la journée, je crois que je trouve plus attirant un caractère non souriant.

Votre univers nous rappelle à la fois celui de Nicoletta Ceccoli, de Benjamin Lacombe,..dont vous connaissez sans doute les univers. Avez-vous des illustrateurs que vous affectionnez particulièrement et qui vous inspirent?
Effectivement la majorité des illustrateurs et artistes pour lesquels je trouve un intérêt particulier et qui, d'une façon ou d'une autre, m’ont inspiré ont commencé dans les années 70 et 80. Des illustrateurs espagnols comme Ferrándiz ou María Pascual. J'aime aussi les œuvres de Boticcelli comme vous pouvez le voir clairement dans mes œuvres. Son influence a été constante dans ma carrière. J'ai aussi une passion pour les artistes japonais, comme Shingo Araki ou Akira Toriyama.

C’est donc bien un hommage à Boticelli que l’on voit dans une peinture où trois jeunes filles exécutent une ronde ou plus loin dans « The Bad Apple »…
Oui, Boticelli est l'un de mes artistes préférés. Le travail que vous mentionnez était un hommage aux Trois Grâces. J'adore la façon dont Boticelli a conçu et arrangé les cheveux! C'est si joliment fait. Je icarustrouve toujours les œuvres de la Renaissance inspirantes.

Boticelli est l'un de mes artistes préférés.


Avec quels outils et matières concevez-vous vos images?
J'ai tendance à travailler sur n'importe quel morceau de papier que je trouve. J'aime dessiner avec du graphite sur du papier blanc. Il semble que si j'utilise du papier bon marché, je me retrouve avec plus de liberté créative et je me sens sans pression si je fais des erreurs. Je pars toujours d'un concept, puis de la technique qui convient le mieux à l'idée. J'aime travailler avec des crayons de couleur et avec l'aquarelle mais récemment j'ai commencé à employer des huiles pour des travaux plus élaborés.
 

both instaTravailliez-vous avec des modèles ou ces personnages sortent tout droit de votre imagination?
Je travaille habituellement à partir de mon imagination. Parfois, si ce que je veux représenter est complexe je dois trouver un modèle ou utiliser Photoshop pour étudier les lumières et les ombres et aller plus vite. Plus je travaille, plus je me rends compte que mon travail devient complexe. J'ai généralement besoin aussi de prendre des photos de tissus et de paysages si je veux que mon illustration soit plus réaliste.


Vos sujets ont toutes des coiffures très différentes…les cheveux semblent un élément-phare de la personnalité de vos jolies poupées, on se trompe?

J'apprécie énormément de dessiner et teindre les cheveux. C'est tellement relaxant. Comme les visages de mes personnages sont assez similaires, les cheveux m'aident à définir leur personnalité. 

Comme les visages de mes personnages sont assez similaires, les cheveux m'aident à définir leur personnalité.



dorettaOù puisez-vous votre inspiration? Dans vos voyages? vos lectures?
J'ai voyagé et vécu dans différents pays depuis l'âge de 15 ans. Ma passion pour la culture et le folklore celtiques m'a fait déménager en Irlande en 2000. De là, j'ai commencé un voyage personnel, d'abord à Londres, puis à Paris. Toute la richesse de ces lieux m'a aidé à traduire, définir et exprimer l'artiste que je suis aujourd'hui. Les gens que j'ai rencontrés, les endroits où j'ai été, les amants, les amis. Dernièrement, je me trouve de plus en plus profondément connecté avec le monde naturel. Tout est une excuse pour commencer à chercher et créer de nouvelles œuvres.

 

Toute la richesse des lieux où j'ai vécu ou voyagé m'a aidé à traduire, définir et exprimer l'artiste que je suis aujourd'hui. Les gens que j'ai rencontrés aussi, les endroits où j'ai été, les amants, les amis.


 

Les papillons sont notamment un motif que vous prisez beaucoup....parce qu'ils sont symboliques de la beauté éphémère de la jeunesse? une métaphore de la fragilité?
J'ai toujours été fasciné et amoureux des papillons. En tant qu'enfant, j'aimais les fées avec des ailes de papillon et maintenant cela marque symboliquement mes œuvres. La symbologie derrière ces créatures est ancestrale. Pour les premiers chrétiens, ils étaient le symbole de l'âme immortelle, mais leur signification va au-delà, ils représentent la transformation et la métamorphose. Pour les Celtes, ils étaient des fées. Je me trouve fortement attaché à tous ces aspects des papillons. Les utiliser à l'intérieur de mes œuvres est devenu un rituel.

 

Pour les premiers chrétiens, les papillons étaient le symbole decoralia l'âme immortelle, mais leur signification va au-delà, ils représentent la transformation et la métamorphose. Pour les Celtes, ils étaient des fées. Je me trouve fortement attaché à tous ces aspects des papillons.


Vous aviez travaillé sur une série de femmes africaines, il y a quelques années…c’était une commande? l’inspiration du moment? Travaillez-vous actuellement sur un thème en particulier?


Au début, il s'agissait d'un travail commandé pour une entreprise au Royaume-Uni. On m'a demandé de produire six profils différents de femmes africaines. En raison de leur fort impact en ligne, j'ai été découvert et contacté par d'autres entreprises et ainsi de suite. On m'a demandé de concevoir la façade avant du pavillon sud-africain pour l'Expo 2010 à Shanghái, j'ai du réaliser une de mes femmes africaines sur une fresque de 12 mètres de haut. De nos jours, je continue d'explorer cette culture fascinante et de travailler pour différentes entreprises.

En dehors de votre travail de peintre, concevez-vous des illustrations pour l’édition, la presse…?
J'ai déjà fait quelques livres pour différents éditeurs en Espagne. C’étaient des livres pour enfants. En raison de mon travail pour les galeries, il me restait peu de temps pour ce genre de travail. Mais travailler et illustrer des livres me manque tellement que je prévois de travailler sur de nouvelles histoires très bientôt.
 
ThumbellinaLes sirènes aussi ont une place prépondérante dans votre travail…Est-ce parce que vos sujets ont toujours quelque chose de profondément lié à un imaginaire fantastique…voire mythologique?
Quand j'étais enfant, je me souviens que je gagnais toujours tous les concours de dessin de mon école. Je me rappelle parfaitement du jour où le directeur de l'école s’est approché de moi, après avoir gagné, et m'a demandé si je désirais quelque chose en particulier comme cadeau. J'ai demandé un livre de mythologie et une boîte de marqueurs. Et c'est ce que j'ai eu. Mon premier livre était un guide magnifiquement illustré des Dieux et Déesse du Mont Olympe. Après l'avoir lu plusieurs fois, je me suis senti amoureux des « mermaids » grecques et romaines, ou devrais-je dire des sirènes ...
Elles sont si mystérieuses. Je collectionne lentement tous mes travaux et dessins représentant des sirènes et j'espère pouvoir bientôt publier cette compilation de mes jeunes filles de la mer.

Pourriez-vous, enfin, choisir une de vos créations et nous en expliquer la genèse et les étapes de fabrication?
Je choisis de vous parler de « Pajaros en la Cabeza" (Des oiseaux dans ma tête).
Comme beaucoup de mes œuvres, tout commence par une idée ou un concept. L'expression «Pajaros en la cabeza» est souvent utilisée pour décrire quelqu'un qui est constamment en train de rêver. Souvent utilisé pour décrire des enfants qui imaginent tout le temps ... "la tête dans les nuages"
De cette idée ou concept, je commence à dessiner sur du papier ordinaire. Beaucoup de compositions différentes avec des crayons de graphite jusqu'à ce que je trouve le bon. Je cherche des références (dans ce cas particulier, les oiseaux) et je commence à élaborer le lineart final.
Une fois cela fait, j'essaie de corriger les erreurs avec Photoshop, je l'imprime et je le transfère sur le papier final.
De là, je travaille avec mes aquarelles, pastels, encres et crayons de couleur. Je travaille en utilisant des couches fines et transparentes pour garder intacte la texture granulée du papier. Cela donne à l'œuvre l'aspect rêveur que j'aime.dreamer

 

Raul Guerra sur Facebook 

Raul Guerra sur Tumblr

Raul Guerra sur Badappelartists

Raul Guerra sur Instagram

SHOWS/EXHIBITIONS

“KOKORO”. Solo show. Palacio de Congresos y Exposiciones. Ronda. Febrero 2011

“UNA MIRADA GÓTICA A LA BELLEZA DECIMONÓNICA”. Museo Nacional del Romanticismo. Madrid. 2011

“PAPILIO”. Solo show. Swoon Gallery. California. Junio 2013

“WILDERNESS”. Auguste Clown Gallery. Australia. Junio 2014

“AN ANTI-VALENTINE'S DAY”. Dream in Plastic Gallery. Beacon, New York . Febrero 2015

“CANDY COATED DREAMS. Slushbox Gallery. Florida. Marzo 2015

“TRINITY”. Duo Show. Penumbra Gallery. Lisbon, Portugal. Diciembre 2016

“THE CAT WHISKERS”. Inverarity Gallery. Aberdeen, Scotland. Agosto 2016

“VIVARIUM” solo show. Inverarity Gallery. Noviembre 2016

“LE RÊVE”. Haven Gallery. New York. USA. Abril 2018

“ANIMATION REIMAGINED”. Modern Eden Gallery. San Francisco, USA. Abril 2018

vivarium

 

Guerra