Venise sur les pas de Casanova : entre palais somptueux et ruelles mystérieuses et complices

Écrit par Julie Cadilhac Catégorie : Expos Mis à jour : samedi 27 janvier 2018 17:28 Affichages : 532

VenisePar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ L’exposition « Venise sur les pas de Casanova » mêle dessin et peinture ; on y découvre des vedute de la Venise du XVIIIème siècle, notamment de Francesco Guardi (1712-1793) et Giovanni Antonio Canal, dit Canaletto (1697-1768). Ces oeuvres, qui proviennent du Fonds Glénat et de divers musées français, s’accompagnent de dessins inédits confectionnés par des auteurs de bande dessinée (François Avril, Griffo, Miles Hyman, Kim Jung Gi, Tanino Liberatore, Loustal, Milo Manara et Zep) en hommage à Casanova.
Cette exposition confronte deux visions aussi passionnantes que contrastées de Venise : celle des vedute - qui sont des tableaux, souvent de petit format, que les aristocrates conservaient en souvenir de leur séjour dans la cité des Doges - et celle du scandaleux Giacomo Casanova (1725-1798) qui se promène dans une Venise interlope, faisant de la nuit sa complice, des ruelles discrètes et périphériques ses alliées pour concrétiser ses fantasmes… La Venise officielle, majestueuse et impressionnante, avec ses canaux et ses palais, sera vue par les visiteurs au travers des oeuvres de Guardi et Canaletto tandis que la Venise de Casanova s’invitera dans les illustrations inédites et contemporaines des auteurs précédemment cités.

L’exposition nous rappelle également que la bande-dessinée s’est emparée très tôt du motif de Venise ( chez "Buster Brown" de Richard Outcault, "Mandrake" de Lee Falk, "La Famille Illico" de George McManus, "Corto Maltese" de Hugo Pratt, "Dieter Lumpen" de Pellejero et Zentner, dans les histoires Disney dessinées par les maîtres italiens Romano Scarpa et Giorgio Cavazzano)...et l'on y ajoutera encore le travail de Jacques Martin ( exposé au Musée de la BD cette année aussi) où la ville aux ponts et canaux infinis s' immisce dans les planches de Guy Lefranc, le « cousin » contemporain d’Alix.

Partis à Venise sur les traces de Casanova, huit dessinateurs contemporains ont créé des œuvres originales mettant en scène le fantasque séducteur Casanova, en proposant par la même occasion différentes points de vue de la ville. La visite est à la fois drôle, sensible et stimulante! Coup de coeur particulier pour l’oeuvre magnifique imaginée par Kim Jung Gi dans laquelle le regard pourrait se perdre des heures dans les détails et admirer à l’infini le mouvement de cette représentation fantasmée d’une Venise décadente!


VENISE SUR LES PAS DE CASANOVA

Production : Fonds Glénat pour le Patrimoine et la Création
Commissariat : Bozena Anna Kowalczyk et Stéphane Beaujean

Au Musée d’Angoulême du 25 janvier au 11 mars 2018 - Toutes les infos du lieu ici  

Exposition créée dans le cadre du FIBD 2018