Petit Paysan : film noir sur pré vert

Écrit par Nelly Bonnet Catégorie : Cinéma Mis à jour : mardi 12 septembre 2017 05:22 Affichages : 147

petit paysanPar Nelly Bonnet - Lagrandeparade.fr/ Révélé lors de la semaine de la critique à Cannes le premier long-métrage d’Hubert Charuel se suspend, avant même qu’une seule image apparaisse, à la respiration de son premier rôle qui d’un cauchemar va nous confirmer qu’effectivement « on va voir les vaches ». 

Mais tout rapport avec une publicité pour le fromage va s’arrêter net. Pour les références, il va falloir chercher ailleurs, surtout dans des directions qu’on n’aurait guère envisagé de prendre au départ d’un film estampillé « drame rural »…

Pierre a 35 ans et gère seul son exploitation. Il se réalise avec dévouement et fierté dans ce quotidien qui défile entre les décors familiers et successifs de son étable, sa salle de traite, ses terres et la cuisine de maman. A ses rituels de solitaire, s’ajoute celui des vidéos YouTube qui alimentent ses craintes de voir l’un des précieux membres de son troupeau (telles Cactus ou Topaze, amoureusement baptisées), atteint de la FHD (fièvre hémorragique dorsale) dont l’épidémie semble le guetter dans l’obscurité.
L’univers est paisible bien que son rythme soit intense, à l’image en quelque sorte de son personnage principal. Pourtant tous deux évoluent sous la pression et sur le fil de la tension et l’injustice, prêts à basculer dans la paranoïa, le danger, la tourmente. Comme quoi, il n’est nulle bouffée d’air champêtre ou pré suffisamment vert pour empêcher une mise en scène de virer au film noir : la hache dans une main et le bidon d’essence dans l’autre, son héros ne démérite pas. Swann Arlaud, des ombres plein le visage, perturbant, magnétique, nous éprouve dans un crescendo de nervosité contenue. Son jeu avare de mots, expressif et brutal explose dans des plans fixes qui l’exposent ou le précèdent, dans une lumière toujours parfaite.
Du soin dans l’éclairage et de la maîtrise dans les cadres qui insufflent au paysage son ambiance tendue, inattendue, singulière, où l’ironie et l’émotion planent et se serrent.

Petit Paysan
Un film d’Hubert Charuel
Avec Swann Arlaud, Sara Giraudeau, Bouli Lanners
En salles : 30 Août 2017